Accueil du sitebannière
Accueil
La force de Paysages de France, c'est vous ! Votre adhésion, c'est le moteur de l'action...

Communiqué de presse

Contact Paysages de France : 06 82 76 55 84

Le maire de Grenoble reprend l’une des propositions phares de Paysages de France

Eric PIOLLE, maire de Grenoble, vient d’annoncer la fin partielle de la publicité sur le domaine public, en l’occurrence la disparition des panneaux autres que ceux apposés sur les abris pour voyageurs.

Cette nouvelle constitue pour Paysages de France une victoire symbolique importante, même si un grand nombre de points restent à régler.

Un laboratoire ayant vocation à servir d’exemple au niveau national

En effet, Paysages de France, dont le siège national est à Grenoble, a toujours voulu faire de cette ville et des communes qui l’entourent – indépendamment du travail conduit par l’association notamment à Paris et dans plusieurs grandes métropoles – un véritable laboratoire ayant vocation à servir d’exemple au niveau national.

Depuis sa création, en 1992, Paysages de France n’a, en effet, cessé de multiplier les initiatives dans l’agglomération grenobloise. C’est ainsi que, très vite, des centaines de panneaux et d’enseignes hors la loi de la grande distribution allaient progressivement être démontés. Un travail qui est également passé par la voie judiciaire (le préfet de l’Isère a été sanctionné à maintes reprises par le tribunal administratif de Grenoble) et la saisine du procureur de la République.

L’association avait également participé activement, entre 2004 et 2008, à la révision du règlement de publicité (RLP) de Grenoble. Cette participation avait alors permis de faire démonter, non sans difficultés mais à l’amiable, plus de 150 panneaux scellés au sol de grand format. Pour autant, le projet de révision, initialement satisfaisant, avait été littéralement mis en pièces, à la dernière minute, par l’équipe Destot.

L’équipe de campagne du futur maire avait relayé sur son site les appels à manifestation de Paysages de France et soutenu l’action du 2 février 2014

Fin août 2013, Eric Piolle avait rencontré, à sa demande, le président de Paysages de France à l’occasion des journées d’été EELV à Marseille. Par la suite, l’équipe de campagne du futur maire avait relayé sur son site les appels à manifestation de Paysages de France et appelé à soutenir l’opération "Pas de pub, des arbres" du 28 février 2014
http://unevillepourtous.fr/2014/02/28/liberer-progressivement-lespace-public-de-la-publicite/
http://unevillepourtous.fr/2014/02/28/reponse-paysages-de-france
http://paysagesdefrance.org/spip.php?article738

Plusieurs représentants de l’équipe d’Eric Piolle s’étaient d’ailleurs joints à cette action, dont l’un des objectifs était de dénoncer la présence massive de panneaux publicitaires sur le domaine public et le non-respect du code de l’environnement.

Après l’élection d’Eric Piolle, Paysages de France avait décidé d’attendre six mois avant de reprendre attache avec le nouveau maire de Grenoble.

Le 23 septembre 2014, l’association avait rappelé à ce dernier ses promesses ainsi que les attentes de l’association.
http://paysagesdefrance.org/spip.php?article790

Eric Piolle avait alors aussitôt proposé de recevoir Paysages de France.