Paysages de France

Paysages de France
Le paysage, ça vous regarde !

Accueil / Actualités / Prix de la FRANCE MOCHE 2020 : le palmarès

Prix de la FRANCE MOCHE 2020 : le palmarès

16.10.2020

Communiqué de Paysages de France

Contact : 06 82 76 55 84

 

Paysages de France remercie ses adhérents qui ont participé en nombre au Prix de la France Moche 2020. Grâce à eux, l'association a décidé d'attribuer cette année quatre prix à des villes "candidates" qui ont su faire la différence, et se distinguer dans chacune des catégories suivantes :

o Prix du fleurissement publicitaire : Alès (Gard)
Alès a su exploiter une belle perspective qui laissait un peu trop de place aux espaces verts. Une belle réussite, bravo !

o Prix de la « mise en valeur » du patrimoine : Aubenas (Ardèche)
Le château du XIIe siècle, classé au titre des monuments historiques depuis 1943, donne vraiment un air vieillot à Aubenas. Heureusement, une touche de modernité est apportée par de nombreux dispositifs colorés disposés au gré des rues.

o Prix spécial pour l’ensemble de son « œuvre » : Saint-Germain-du-Puy (Cher)
Le défi n’était pas évident : comment rendre invisibles les panneaux de signalisation ? Il est ici relevé haut la main : l’accumulation de panneaux publicitaires, enseignes, poteaux et autres lampadaires les noie parfaitement dans le « paysage ». Dommage qu’il subsiste quelques mètres carrés vierges de toute installation…

o Prix de la [triste] banalité : Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret)
Pas si simple de faire comme tant d’autres communes françaises en rendant banales à l’extrême les entrées de ville. C’est pourtant la prouesse que réalise Saint-Jean-de-la-Ruelle en imitant ce qui se fait… partout. Nos félicitations.

Chaque maire a été félicité pour l'obtention de son prix, en lui signalant toutefois qu'il avait les moyens, au travers du réglement local de publicité, de mettre fin à cette anarchie publicitaire impactant fortement les paysages quotidiens.

Gageons que ces prix ouvriront les yeux des nombreux élus de France qui semblent se voiler la face devant des zones commerciales défigurées, des avenues remplies de panneaux numériques agressant automobilistes et piétons. On ne peut plus se contenter dans les réglements de publicité de décider de la couleur de l'encadrement des panneaux ou de réduire leur taille de 12 m² à 10.5 m², comme on le rencontre encore dans de nombreux réglements.

Le concours de l'année prochaine se profile déjà ! Nous lançons dès maintenant un appel aux photographes de tout poil pour dénicher les futurs lauréats 2021 !

Alès (Gard) : prix du fleurissement publicitaire

 

Aubenas (Ardèche) : prix de la « mise en valeur » du patrimoine

 


Saint-Germain-du-Puy (Cher) : prix spécial pour l’ensemble de son « œuvre »

 

Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret) : prix de la triste banalité

En savoir plus : 

Article de France Bleu Drôme Ardèche

Article de Objectif Gard

Article de Capital

Article de la Gazette de Nîmes

Article du Dauphiné Libéré

Article de France 3 Occitanie

Vidéo du Dauphiné Libéré

Article de Planet.fr

Reportage de BFM TV