Paysages de France

Paysages de France
Le paysage, ça vous regarde !

Accueil / Actualités / Succès de l'action contre les panneaux publicitaires illégaux sur l'île de Noirmoutier

Succès de l'action contre les panneaux publicitaires illégaux sur l'île de Noirmoutier

25.06.2018

Communiqué de Paysages de France
et de l'Association pour la protection du paysage de Vendée

Paysages de France : association agréée dans le cadre national au titre du Code de l'environnement, indépendante des pouvoirs économique et politique
paysagesdefrance.org
appvendee.fr


Contacts APP et Paysages de France : 06 82 76 55 84 et 06 33 78 08 82

Samedi 23 juin, une trentaine de membres de l'association pour la protection du paysage de Vendée (APP Vendée) et de l'association nationale Paysages de France ont mené à bien l'opération dont les modalités et les motifs avaient été annoncés par communiqué.

Dialogue entre les militants et les forces de l'ordre​

C'est au rond-point du Bonhomme (commune de La Guérinière), à proximité immédiate de huit panneaux implantés en violation du code de l'environnement, qu'une première équipe est intervenue. Objectif : distribuer des centaines de tracts pour informer les visiteurs et la population sur la pollution engendrée par la présence de ces panneaux et sur la situation persistante de non-droit malgré les demandes faites au préfet de la Vendée d'y mettre fin.

Dans le même temps, deux autres équipes se sont déployées à travers l'île pour coller les fameux bandeaux "Panneau illégal" sur quarante dispositifs illégaux qui continuent à polluer le paysage en bafouant la loi.

La gendarmerie s'en mêle

Vers 18 heures, la gendarmerie est venue demander des explications sur cette manifestation : l'occasion a ainsi été donnée aux associations d'informer les forces de l'ordre que les infractions concernées étaient constitutives de délits. Il convient donc que le préfet de la Vendée fasse sans plus attendre dresser les procès-verbaux constatant ces violations au code de l'environnement, ce que les gendarmes notamment sont habilités à faire.

Une action positive et essentielle

APP Vendée et Paysages de France rappellent qu'une signalétique officielle, dite signalisation d'information locale (SIL) permet à certaines activités, dont les restaurants et les hôtels, de s'annoncer le long des routes. La seule condition est que ces acteurs économiques fassent une demande aux gestionnaires de voirie et que ces derniers, qui auraient déjà dû prendre les devants depuis des années, mettent en place cette signalétique.

Supprimer les panneaux illégaux permettra ainsi de dépolluer les paysages d'un territoire remarquable, de conforter l'image de l'île et de mettre fin à une situation de concurrence déloyale imposée notamment par certains acteurs de la grande distribution, qui, non seulement n'ont cessé de multiplier les panneaux au point souvent d'étouffer la communication des "petits", mais l'ont fait et continuent à le faire sciemment.

On mesure donc à quel point est positive et indispensable l'action des associations sur ce thème et urgente l'intervention du préfet de la Vendée.

La balle est dans le camp du préfet

A défaut d'une réaction rapide de ce dernier, obligé par la loi de faire cesser les infractions, l'association Paysages de France, qui a déjà fait sanctionner à 74 reprises la carence de préfets, saisira à nouveau la justice, cette fois-ci contre le préfet de la Vendée.

Le comble serait que le démontage de ces panneaux se fasse aux frais des contribuables puisque ce serait l'Etat qui serait condamné !

En savoir plus :

Quelques photos de l'action