Paysages de France

Paysages de France
Le paysage, ça vous regarde !

Accueil / Actualités / Eric Piolle raconte la réduction de la publicité à Grenoble

Eric Piolle raconte la réduction de la publicité à Grenoble

21.02.2018

Nous reproduisons ci-dessous l'article paru sur le site du Collectif "Plein la vue", dont Paysages de France est partenaire.

Ce mardi 20 février, le maire de Grenoble Éric Piolle a réalisé une vidéo pour le collectif Plein la vue où il raconte ce qu’est une ville qui a fortement réduit la place de la publicité dans l’espace public.
Un soutien de poids pour notre collectif, déjà soutenu par 10 000 personnes (via la pétition*) et de nombreuses organisations locales. Et c’est surtout une inspiration forte pour la Métropole de Lyon, qui elle aussi peut protéger ses enfants, soutenir ses petits commerces et embellir son territoire.

 Cliquez sur l'image pour démarrer la vidéo

Rappelons qu’en 2015 Grenoble a été la première grande ville européenne à ne pas avoir renouvelé soncontrat la liant à un afficheur (avec JC Décaux en l’occurence) pour l’exploitation des mobiliers urbains d’informations (en dehors des arrêts de trams et bus, en contrat avec l’agglomération). De fait, la ville a été libérée de 330 panneaux publicitaires et à la place on retrouve désormais : des arbres, des aires de jeux, des arceaux vélos… et tout simplement de l’espace libre, pour profiter de la beauté des paysages, du patrimoine, et pour reposer notre cerveau.

Souvent mis en avant, l’apport financier pour les collectivités, est en fait négligeable et peut tout à fait être compensé par d’autres mesures. Effectivement à Grenoble, le contrat en discussion à l’époque ne représentait que 0,1 % du budget de la ville. Dans le même temps, le budget communication de la ville est passé de 0,8 à 0,4 % du budget, soit un gain par quatre.

Depuis maintenant trois ans que les panneaux on été retirés, aucune polémique n’est apparue, cela démontrant que l’on peut très bien s’en passer. Les petits commerçants notamment n’ont pas fait montre d’opposition particulière, sachant que l’immense majorité de ces panneaux publicitaires est trustée par une infime partie de grands groupes.
 
Retrouvez la vidéo sur facebook et sur twitter.

Rappelons que nous sommes au tout début de la concertation publique sur le Règlement local de publicité intercommunal (RLPI), qui va légiférer sur la place de la publicité dans l’espace public pour les années, voire les décennies à venir. Chaque citoyen peut interpeller la métropole de Lyon en écrivant à concertation.rlp@grandlyon.com ou à partir du site pleinlavue.org.


*La pétition « Des arbres pas des pubs, libérons la métropole lyonnaise de la pression publicitaire » regroupe plus de 10 000 signatures (pleinlavue.org).