Paysages de France

Paysages de France
Le paysage, ça vous regarde !

Accueil / Actualités / Pour un encadrement de la pub dans le monde d’après

Pour un encadrement de la pub dans le monde d’après

17.06.2020

Les Amis de la Terre France, Résistance à l'agression publicitaire (RAP) et Communication sans frontières (CSF) publient un rapport en partenariat avec l’ Observatoire des multinationales, intitulé BIG CORPO. Encadrer la pub et l’influence des multinationales : un impératif écologique et démocratique. Décortiquant le rôle central de la publicité et la communication des multinationales dans la surconsommation, ce rapport contient des recommandations concrètes pour réguler ces activités d’influence des entreprises et donner, dans le monde d’après, plus de place aux discours citoyens.

Le rapport Big Corpo dresse un état des lieux des enjeux d’influence des grandes entreprises dont il appelle à encadrer les activités de communication. Élaboré en lien avec des experts universitaires et issus des 22 associations partenaires (dont Paysages de France), ce rapport montre :
• que les dépenses massives de publicité commerciale et de marketing promotionnel engendrent directement des phénomènes de surconsommation de masse insoutenables pour la planète,
• que les campagnes de communication dite « corporate », de certaines industries sur leur «responsabilité sociétale », contribuent à façonner une image trompeuse dans l’opinion, pour protéger leur valeur financière et influencer les décideurs politiques afin d’éviter un encadrement contraignant
• qu’au-delà de son l’omniprésence dans l’espace public, le marché publicitaire permet aux annonceurs d’exercer une influence éditoriale réelle sur les médias et, par la publicité ciblée sur internet, d’organiser une surveillance de masse des citoyens.

Plus de 20 propositions concrètes se structurent en quatre grands axes : mettre fin aux principales dérives (écrans publicitaires polluants ou publicité pour des produits nocifs ou la malbouffe), instaurer une véritable régulation indépendante des discours des entreprises, engager des réformes économiques pour réduire la pression commerciale et enfin soutenir les discours des associations citoyennes.

En savoir plus : 

Synthèse du rapport (32 pages)

Rapport complet (220 pages)