Paysages de France

Paysages de France
Le paysage, ça vous regarde !

Accueil / Actualités / PNR et SPR : l'absence de garde-fous conduit à des projets fous

PNR et SPR : l'absence de garde-fous conduit à des projets fous

31.01.2019

Communiqué de Paysages de France
Association agréée dans le cadre national au titre du Code de l'environnement,
indépendante des pouvoirs économique et politique

Porte-parole de Paysages de France : 06 82 76 55 84

En 2011 (Grenelle de l'environnement), le projet de décret relatif à l'affichage publicitaire avait notamment introduit un garde-fou en cas de dérogation à l'interdiction de la publicité dans les parcs naturels régionaux (PNR) ainsi que dans les actuels sites patrimoniaux remarquables (SPR). 

Était notamment prévue l'impossibilité d'y implanter des panneaux scellés au sol de plus de 2 m2 et donc ces "coups de poing atroces" (Michel Serres) que sont les publicités au sol de grand format.

Or ce garde-fou, le gouvernement allait le remettre brutalement en cause comme il allait remettre en cause de multiples mesures prévues à l'origine.
Aujourd'hui, on mesure les conséquences de cette forfaiture.

MONSTRUEUX ! 
Des publicités 4 fois plus grandes qu'à Paris dans un Parc naturel régional !
Là où la loi interdit notamment toute publicité !

Consultation publique : quand l'État bafoue ce que demandent « une écrasante majorité » de citoyens

En février/mars 2011, une « écrasante majorité » de citoyens, selon l'expression même du rapporteur public auprès du Conseil d'État, avait demandé le renforcement des mesures de protection prévues dans le projet de décret "affichage".
Or par la suite le gouvernement allait faire exactement le contraire.
Autrement dit faire voler en éclat des mesures essentielles parmi lesquelles ce fameux garde-fou.

Parcs naturels régionaux : des panneaux publicitaires 4 fois plus grands qu'à Paris, là où la loi les interdit !

Les conséquences sont en effet terrifiantes : aujourd’hui, des cabinets "conseil" (sic) missionnés par des collectivités proposent non seulement de déroger à l'interdiction de la publicité dans les PNR et les SPR, mais d'y autoriser des panneaux publicitaires de grand format jusque sur les trottoirs ! 

C'est le cas, par exemple, de petites structures comme le cabinet "Alkhos" à Millau, dans le PNR des Grands-Causses, ou de "Cyprim", à Fontenay-le-Comte, dans le PNR du Marais-Poitevin.

Mais aussi d'une entreprise comme "Cadre & Cité", à Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, etc.. Un cabinet qui, parallèlement à son activité de "conseil" en RLP, assiste les communes pour leurs contrats de publicité sur mobilier urbain (panneaux sur les trottoirs).

Reconstruire aujourd’hui ce qu’un gouvernement à la botte des lobbies avait détruit

Face à ces coups de force rendus possibles par la soumission, en 2012, du gouvernement aux pressions, Paysages de France lance un appel pour que l'on en revienne à la raison et que l'on écoute enfin les citoyens.

Des exemples existent, comme celui de Forcalquier, dans le PNR du Lubéron. 

Inscrivons ces propositions dans le marbre de la réglementation nationale et rétablissons cette protection minimale du patrimoine commun de la nation, saccagée en 2012 par un gouvernement à la botte des lobbies.