Accueil du sitebannière
AccueilAffichage publicitaireAgissez !
thème :
affichage
type de document :
Edito
Nature d’intervention :
action terrain
région, localité :
Grenoble et environs
Sur le Web
Pot de terre contre pot de fer

Site personnel de Christine R., habitante de Levallois-Perret et adhérente de Paysages de France, victime de l’afficheur Défi-France

A Grenoble, on abat des arbres et on plante des panneaux !
samedi 24 octobre 2009

Communiqué de presse de Paysages de France

24 octobre 2009

Contacts presse 06 82 76 55 84 et 04 76 75 64 02

Opération “CASSE-TOI, TU PUB !” du 22 octobre 2009 à Grenoble :
le scandale de la situation de l’affichage publicitaire sur la place publique


Ce rassemblement et le bâchage symbolique d’un énorme panneau publicitaire ont donc permis de faire éclater au grand jour le scandale de l’affichage publicitaire à Grenoble.

Deux représentants de Paysages de France ont pris la parole pour évoquer la situation* et confirmer que l’association demandait au maire de Grenoble de faire un premier geste politique en supprimant le panneau de la Porte de France et de recevoir l’association.

Outre une cinquantaine de militants de Paysages de France, plusieurs élus écologistes, parmi lesquels un conseiller général ainsi que des représentants d’unions de quartier et d’associations ont participé au rassemblement.

Couverture médias :

  •  Le Parisien Aujourd’hui en France (23/10), article et photo
  •  France 3 (22/10 : diffusion d’une séquence tournée deux heures avant l’opération et non pendant, lors d’un essai de bâchage : voir en revanche la vidéo publiée sur GREnews.com)
  •  Le Dauphiné Libéré (23/10), article et photo
  •  GREnews.com 23/10 (vidéo : “A Grenoble, on abat des arbres et on plante des panneaux”)
  •  France bleu Isère, 23/10, journal de 8 heures

    * rappel de la situation à Grenoble :

  •  le code de l’environnement, bafoué à grandes échelle, en toute connaissance de cause, depuis des années,
  •  l’occupation massive du domaine public par des centaines de panneaux publicitaires, y compris de très grand format,
  •  l’implantation sur le domaine public de panneaux de grand format dans une Zone protégée (ZPPAUP) où le code de l’environnement pose le principe de l’interdiction de la publicité,
  •  l’absence totale de prise en compte des propositions des associations (FRAPNA, Paysages de France) ayant participé à l’élaboration du règlement de publicité,
  •  un règlement taillé sur mesure pour les afficheurs,
  •  une inéquité de traitement entre quartiers (format maximum autorisé dans les quartiers sud plus grand encore que celui autorisé dans la partie nord de la ville),
  •  un manque total de transparence et des difficultés extrême pour obtenir des informations,
  •  un règlement n’ayant même pas obtenu l’approbation, en commission des sites (CDNPS) du président du groupe de travail chargé d’élaborer le projet (cas unique en France !).

    A Grenoble, on abat des arbres et on plante des panneaux !